HISTORIQUE

Le CLPA est issu de la rencontre et de la motivation de quelques copains qui, en fin des années soixante, partageaient la même passion, celle de l'exploration des grottes et avens qui abondent dans les garrigues et causses proches de Montpellier. Parmi les nombreux clubs de même origine et qui opéraient à cette époque, rares sont ceux qui ont su s'entourer dès le début des conseils avisés de scientifiques lesquels leur ont inculqué la notion de "système souterrain", thème de recherche depuis les points de perte des eaux sur le causse, jusqu'aux jusqu'aux point de restitution de celles-ci
aux résurgences des vallées.

Le CLPA est un de ces rares clubs qui très tôt ont raisonné en terme de ''réseau karstique" et orienté leurs recherches dans ce sens.
Les résutats ne se sont pas fait attendre : en 1968 dans la grotte de la Cave de Vitalis et sur le réseau de la Clamouse 1700 m de belles galeries étaient
découvertes. En 1974, dans la vallée de la Buèges, l'exurgence du Garrel et ses 9km de galeries. Une longue liste de découvertes et de travaux de terrain qui d'années en années s'allonge.

Fort de 70 membres actifs, le CLPA a su, au cours des décennies, s'adapter aux choix de ses membres, sans distinction d'origine ; intégrer les évolutions des équipements techniques et des législations qui les accompagnent (EPI) ; participer aux restructurations des instances organisatrices de la Spéléologie et des Sports de Loisirs en général, à tous les niveaux ; ainsi qu'il a su répondre aux demandes des scientifiques intéressés par ses travaux. Son recrutement permanent tous azimuts est peut-être à l'origine de sa pérennité dans le temps.

Le CLPA a fêté ses 40 ans d'existence en 2008.

"Archives photographique CPLA de 1967 et 1968"